Scolarisation de groupes d'enfants népalais
         PARRAINAGES, Aide médicale villages népalais,
enseignement hygiène, symposium médecins au Népal 
Chaîne de solidarité pour les enfants népalais
COEUR ET ACTIONS
Actions Humanitaires au Népal
SOS SEISME Népal Appel aux dons
Envoi de Tricots pour Enfants démunis au Népal
Equipement scolaires , fournitures scolaires
équipement école, tricots et bonnets scolaires

                C.A.P.E.N.
      Coeurs Actifs pour les Enfants du Népal

.

 

                          LES NEWS n° 1 - JOURNAL DE LA C.A.P.E.N.

           Nous vous invitons à prendre connaissance de nos ACTIONS  en photos
         et celles de nos Partenaires, NUWAKOT DEVELOPMENT ORGANIZATION,  
                                  MM. Govinda Thapaliya et Hari Sitaula.

 

     PREMIERES NOUVELLES PARVENANT DE THANAPATI, "notre village"  PAR NOS PARTENAIRES.

             Nous vous tiendrons au courant au fur à mesure des nouvelles et de nos ACTIONS

                                    AIDEZ NOUS A RECONSTRUIRE ET SAUVER THANAPATI



COMMENT FAIRE UN DON SUR LE SITE ?

( 1) Si vous disposez d'un compte Paypal  Cliquez sur  bouton "Faire un don" et dans la case  "Connectez-vous à PayPal"

indiquez l'email de votre compte Paypal et votre mot de passe qui s'affiche en pointillé. Suivre ensuite les instructions).
2) Si vous ne disposez pas de compte Paypal, cliquez sur le bouton "Faire un don" et vous pourrez payer également par Cartes bancaires en suivant les instructions).


SOIREE NEPAL ORGANISEE PAR C.A.P.E.N.


SALLE DU CLUB ALPIN FRANCAIS 19H30


3, rue d'ORIENT - TOULOUSE (05.61.63.74.72)


              23 Septembre 2016


Réservations :  05.70.93.51.51


Mail : association.capen@gmail.com

                                        JUIN 2016             


Manisha TAMANG, adorable petite fille déjà parrainée. 


Nous faisons un appel pour demander deux nouveaux parrainages pour les enfants dont les photos nous ont été envoyées récemment. 


Ci-dessous les enfants à parrainer.


Deux petites filles en attente de marraine ! URGENT ! Anjali TAMANG à gauche 12 ans - en classe 3 et la deuxième fillette à partir de la droite. 


28 MAI 2016  SUD OUEST publie un article sur les ACTIONS de la CAPEN et l'APPEL AUX DONS pour aider les enfants de THANAPATI suite au séisme.


Article ci-dessous.


                                  LES NEWS DE MAI 2016


- Nouveaux parrainages !  bientôt tous les enfants parrainés auront leurs photos sur la page consacrée aux enfants soutenus par l'association C.A.P.E.N.

- Notre partenaire, M. Govinda Prasad Thapaliya nous fait savoir qu'il visitera bientôt les plus petites écoles du village de Thanapati pour nous communiquer les nouveaux besoins des enfants en matière de scolarité (cahier, livres, etc).

- Sera de nouveau abordé dans les jours à venir le financement pour les projets 2016 que la CAPEN souhaite réaliser en partenariat avec Nuwakot Development Organization (N.D.O.)       

Quelques photos nouvelles de nos petits protégés et de nouveaux enfants parrainés. Nous attendions une photo de Manisha TAMANG que la CAPEN vient de recevoir également. Merci à nos Partenaires qui s'efforcent de nous communiquer le maximum de photos..

 
 

        AVRIL 2016 distribution parrainages


Hari SITAULA, notre Partenaire,  et Tara PATHAK, Directeur de l'école principale  de Thanapatià auprès des petits enfants scolarisés et parrainés. Bientôt autre distribution aux enfants parrainés de l'école AMAR qu'il doit réunir du fait de la dispersion des enfants dans les montagnes (période de vacances.) 

D'autres photos dans l'ALBUM  n° 10 sur le lien ci-dessous. Vous pouvez voir les albums sur la Galerie de photos    http://www.capenfrance.fr/apps/photos/

 

        Distribution des parrainages - remise des chèques Avril 2016

 

            LES NOUVELLES DU MOIS D'AVRIL 2016


- Nouveau départ sur KATMANDOU qui va permettre de remettre à nos Partenaires 13 kg de tricots pour les enfants de Thanapati. Nous publierons par la suite des photos.


- Nouvelle brochure C.A.P.E.N. à l'étude pour distribution en vue de récolte de fonds.


- Souhaitons trouver une salle pour conférence sur le Népal qui serait organisée dans les Landes, non loin du Siége de la C.A.P.E.N. Ce serait un alpiniste chevronné qui ferait la conférence et projetterai un film de 32 minutes. Les sujets traités seraient  : le bouddhisme tibétain, la chaîne de l'Himalaya et les 8000, la situation économique et sociale ainsi que d'autres sujets. 

A suivre ...... la C.A.P.E.N. prend des contacts....

 
 

                             FIN DE DECEMBRE 2015


Au regard des événements tragiques au Népal et la pénurie totale, la C.A.P.E.N. poursuit son action
BRADERIES, EXPOS, CONTACTS, APPEL A DONS

Photo : Colis lainages et dons en partance pour le Népal.

D'autres photos bientôt de nos expos et braderies sur le lien
http://www.capenfrance.fr/appel-a-la-solidarite

 

                        FIN NOVEMBRE 2015 !


En dépit des problèmes évoqués dans l'article ci-dessous rédigé par Antoine Chandellier, article que nous vous invitons à lire, la volonté implacable de la C.A.P.E.N. en union avec ses Partenaires, ses Tricoteuses et ses Bénévoles, a fait ses preuves.

Nouvelle distribution de Tricots au moment où les froids arrivent dans le village de Thanapati. 

Nous remercions nos Partenaires pour l'effort qu'ils déploient sur place et les envois de photos. Cela n'est pas évident ! Voir toutes les photos sur le lien    http://www.capenfrance.fr/apps/photos/ 
et  http://www.capenfrance.fr/distribution-tricots


Texte de M. Hari SITAULA  : "  Scholarship Distribution (21 November 2015) for children's Of Jana Gyan School Supported by Association CAPEN France & Organized by Nuwakot Development Organization (NDO Partner) Nepal.

 

En vous invitant à lire en entier cet article, la C.A.P.E.N. vous appelle !
           N'ABANDONNEZ PAS LE NEPAL !  (Nov. 2015)
              ===========================

  • Sous le toit du monde, la reconstruction en   panne   sèche "
  •  Par Antoine CHANDELLIER | Publié le 13/11/2015
    .

Il faudra bien plus au Népal que les 5 ans annoncés pour se redresser. La faiblesse politique du pays perturbe une convalescence qu’un blocus soutenu par son voisin le géant indien est venu encore contrarier. Un tiers des Népalais se préparent à un hiver difficile avec des camps de réfugiés dans les régions les plus meurtries. Difficile résilience…

Trois jours qu’ils attendent au volant de leurs Suzuki, sur Prithwi Path pour espérer 10 litres, de quoi travailler une journée. Deux mois que les taxis font des queues de plusieurs kilomètres pour obtenir une essence dont le prix au marché noir a décuplé. À l’image de son trafic, le Népal, handicapé par deux séismes, est à l’arrêt. Sa reconstruction en panne. Ce scénario à la Mad Max illustre l’anémie institutionnelle d’un pays mosaïque qui a mis fin à sa monarchie en 2008 après une décennie de guerre civile et dont les partis ont mis sept ans à s’entendre. Le meilleur brahmane y perdrait son sanskrit. À l’heure où la population tentait de panser ses plaies et s’abriter de la mousson, les politiques accouchaient enfin, le 20 septembre, d’une constitution avec sept provinces à la clé.

La gestation a détourné les esprits des zones sinistrées. Pis, ce texte, les Madeshis, habitants du sud, le Teraï, proche de l’Inde, dont ils partagent la culture, n’en veulent pas. C’est là le boutefeu de la double peine que subit aujourd’hui le pays. Cette ethnie exige un redécoupage et une meilleure représentation. Lors de son élection, le 12 octobre le nouveau Premier ministre Sharma Oli, communiste “pragmatique” (sic) promettait d’accélérer la reconstruction au coût estimé à 20 % du PIB. Las, elle est paralysée par le blocus des manifestants à la frontière où les échauffourées ont fait 40 morts.

L’Inde alliée de ses cousins du Teraï

Pour l’homme de la rue, le coup de grâce vient de l’Inde et de son Premier ministre conservateur Narendra Modi. Le Népal et son château d’eau himalayen attisent les convoitises. C’est ce que pense l’Échirollois Alexandre Ulcakar qui tient une agence de trek. « Depuis le 23 septembre, l’Inde bloque ses frontières de façon insidieuse, asphyxiant le Népal. Derrière les jeux politiques autour de la constitution, 30 millions de Népalais souffrent de pénuries d’essence, de gaz et matériaux manufacturés. Les ONG ne peuvent plus continuer leur travail de reconstruction. Des hôpitaux ne peuvent plus fonctionner. » Et la caravane de la compassion internationale est passée.

Bisnu, professeur d’université, promène son désenchantement sur les balcons de l’Annapurna. Pour lui l’Inde et le Teraï ont bon dos : « On a un gouvernement mais toujours pas d’État. L’absence de représentants locaux a freiné la reconstruction en l’absence de relais pour identifier les priorités. » Le Népal a enregistré 4,5 milliards d’euros de promesses de dons de la part des pays tiers mais la faiblesse de son administration rend impossible toute coordination. 15 000 roupies (130€), c’est à ce jour la seule aide octroyée par foyer et l’autorité nationale de reconstruction se fait désirer.

Certes un rapide tour de Katmandou peut laisser penser que la capitale, donc le Népal va mieux. Une quinzaine de temples de Durbar Square sur les 60 que compte le site classé au patrimoine mondial ont été détruits et les autres tiennent grâce à des étais. En plein Thamel, le quartier touristique, un hôtel écroulé rappelle que 20 personnes sont mortes là. Et le site de la tour de Bhimsen effondrée où un couple de Français est décédé a été pudiquement clôturé.

Trois mille personnes dans des camps de réfugiés à 2 700m d’altitude

La situation est dramatique dans certains secteurs de montagne. À Laprak, dans la région du Manaslu, épicentre du premier séisme, le village a été détruit, et 100 personnes ont trouvé la mort jusqu’à Barpak. Aujourd’hui 3 000 habitants vivent dans trois camps de réfugiés, à près de 2 700m. « Dans l’attente des autorisations de l’État, on est confiné au provisoire », nous dit Sunar Gurung, guide de montagne formé en France. La situation est pire encore dans le Sindhulpachowk (3 500 morts), district du Nord-Est où les habitants s’apprêtent à passer l’hiver dans des abris de fortune, toits de tôles ou bâches tendues. Caroline Sengupta, une Française qui tient un restaurant à Katmandou tente de monter un fonds pour son personnel originaire de là-bas. « Ils sont 22 tous ont eu leur maison détruite. » Mais quid des modalités de reconstruction d’un État qui avait annoncé 1800 € par maison ? « On attend toujours le décret. Tout repose sur des initiatives individuelles », déplore celle qui est expatriée au Népal depuis 35 ans. Et alors que le tourisme a perdu 70 % de son activité, revenir au Népal reste le meilleur geste de solidarité pour un pays au destin lié à l’extérieur et où 80 % du territoire a été épargné.

Quelque 80 associations internationales et ONG se sont investies. Le Népalais, désabusé, ne croit plus en sa classe dirigeante minée par la corruption. « On a beau faire des études les débouchés sont ailleurs », se lamente Lapka, 20 ans. Pour Ashok, professionnel du tourisme, « si ça continue ainsi la seule alternative sera l’étranger car ici on n’a pas d’industrie ». Les moins diplômés iront grossir les bataillons de travailleurs exploités dans le Golfe, ce qui, après le tourisme, représente la deuxième source de devises du pays.

Des conséquences sur 10 ans

Certains en viennent à espérer une vassalisation par l’Inde voisine, hindouiste – comme 80 % des Népalais. Bref, devenir un nouveau Sikkim. « Attends que le fruit pourrisse pour qu’il te tombe dans la main », dit un dicton indien. Le Népal aborde ainsi l’hiver, plein de doutes. D‘autant que selon les sismologues, le pire n’est peut-être pas passé. Depuis le tremblement de terre de 1934, ce XXIe siècle attendait le “Big One” a plus de 8 sur l’échelle de Richter afin que la terre se décharge de toutes les contraintes accumulées par le mécanisme tectonique. Et si ces deux séismes-là, à 7,8 et 7,4 n’étaient que la répétition avant phénomène encore plus dévastateur ? Le Népal, ses maisons de briques, de terre et sa population démobilisée seraient encore plus fragiles. Pour Eric Larose, sismologue à l’Institut des sciences de la Terre à Grenoble se pose aussi la question de la vulnérabilité des bâtiments déclarés sains dont le vieillissement a été accéléré. “Mais aussi l’activation de glissements de terrain qui fait que plusieurs vallées resteront dangereuses pendant plusieurs années. Et les conséquences de cet événement pourraient s’étendre sur une dizaine d’années.”

EN CHIFFRES PRESSION HIMALAYENNE  Deux séismes, le 25 avril (7,8 de magnitude), et le 12 mai (7,4). n 9000 morts, 600 000 maisons détruites. et 8 millions de Népalais affectés sur une population de 30 millions, 14 districts sur 75. n Les régions au nord de Katmandou ont été les plus touchées quand l’ouest et le sud ont été épargnés.  Le district de Sindhupalchowk avec 3500 morts déplore 40 % des victimes).La chaîne, jeune, poursuit sa croissance à mesure que les plaques indienne et eurasiatique se rapprochent (2cm/an). C’est l’une des régions les plus sensibles au risque sismique. En 1934, un séisme de 8,4 avait fait 15 000 morts.

Par Antoine CHANDELLIER | Publié le 13/11/2015.


 
 

Les diverses nouvelles de Septembre 2015 en Photos.

La distribution des uniformes à AMAR SCHOOL (Village de Thanapati).

Un reportage complémentaire viendra se rajouter aux premières photos publiées sur le lien


http://www.capenfrance.fr/uniformes-amar-school

 

     Distribution des parrainages 
                 d'Août 2015

Photos à découvrir SUR LE LIEN
http://www.capenfrance.fr/distribution-parrainageshttp://www.capenfrance.fr/distribution-parrainages




Un bienfaiteur offre les sacs
        scolaires aux enfants.

 

M. Francis CAMPLO, ami et bienfaiteur de la C.A.P.E.N. aux côtés de M. Hari SITAULA, notre partenaire et M. Tara PATHAK, le Directeur de l'école centrale,

lors de son voyage au Népal et visite à Thanapati.

REPORTAGE DE FRANCIS CAMPLO ici en compagnie de Kritagia NEPALI, une de nos petites protégées. Photos de l'école AMAR Tamang .
Visite du village de Thanapati situé à une heure et demi de route de Katmandou en moto. Le village est très étendu et accroché à un flanc de montagne. Je pense qu'il y a 500 m de dénivelé entre le bas et le haut du village. 

L'endroit est magnifique Thanapati 4000 habitants, 3 écoles, 500 élèves à l'école centrale peut être une 100° d'élèves dans chacune des deux autres écoles. De ce que j’ai vu, le village autour de l’école centrale est tout petit, juste quelques maisons, le reste des habitations est dispersé sur tout le versant montagneux. 

Les traces du tremblement de terre sont encore présentes. Quelques ruines ci et là, des maisons endommagées , mais, les habitations étant dispersées c’est moins impressionnant que ce que j’ai pu voir dans d’autres villages. D’autres habitations souvent en tôles ont été construites.

Les travaux du “Help post” n’ont pas encore commencé. A ce jour l’argent manque pour démarrer le projet. A peine 1/10 eme (environ) du coût total est financé. Seul le terrain a été acheté.

Pramila qui parle un peu le français m’a guidé à travers la montagne. Il ne nous a pas été possible de rencontrer toutes les familles et les enfants parrainés par la CAPEN , les écoles étant fermées ce jour la because “father’s day”.


Comme toujours j’ai croisé des gens souriants et accueillants.

 

Photos de Francis Camplo : sur le chemin de l'école, après la mousson .La vie a repris..... Scène de la vie au village de Thanapati. 

 

               N'oublions pas ! Tout est à refaire.... Ce sera long !
Ci-dessous, à gauche, Hari SITAULA, notre Partenaire de N.D.O. devant la maison de ses parents entièrement détruite. Puis la maison de Krisna Bahadur Nepali. Hari constate l'ensemble des dégâts. 

 

Ce qui reste de la petite école Tamang, Abri de fortune pour la famille Kuwar. Leur maison détruite par le séisme.

Une maison détruite et le Gîte de notre Partenaire, M. Govinda Thapaliya qui devait accueillir les visiteurs et bénévoles sur Thanapati. Tout doit être reconstruit !

             Ecole centrale classée rouge, école sous la tente et partie utilisable de l'édifice à Thanapati

 

Autres nouvelles de Septembre 2015

                   Parrainages

Une des dernières fillettes parrainées Silvi PANDEY.

 La C.A.P.E.N. totalise 31 enfants parrainés pour leur scolarité et demande des parrains ou marraines pour 4 nouveaux enfants.

Bientôt vous trouverez l'ensemble des photos sur le lien

http://www.capenfrance.fr/distribution-parrainageshttp://www.capenfrance.fr/distribution-parrainages

Ritu DANGOL, notre petite protégée équipée de son premier appareil auditif s'en va à l'école. Bientôt la C.A.P.E.N. pourra l'équiper de son 2ème appareil.
Voir la page consacrée à Ritu 
http://www.capenfrance.fr/appareil-auditif-ritu

 

Jamuna, 9 ans, fillette à parrainer. 
Cl 4.
Pour 10 euros/mois, vous pourrez aider à la scolarisation des enfants du village de Thanapati. Fournitures scolaires, uniformes...

 
 

  AIDONS LES FAMILLES A FAIRE FACE APRES LA TRAGEDIE, tout est à refaire. Mais les séismes secouent encore le Népal, nous avons plus que jamais besoin de chacun de vous, lecteur ou bienfaiteur qui nous lisez.                        


                                   20 AOUT 2015 ! 

                     NOUVEAU SEISME A THANAPATI


Notre partenaire ainsi que le Directeur de l'école principale du village de Thanapati nous communiquent que le séisme a été de magnitude 4.6. 

Les étudiants ainsi que les professeurs ont dû quitter l'établissement précipitamment et les études sont de nouveau interrompues.

La C.A.P.E.N. reste dans l'attente des nouvelles du Népal.

14 AOUT 2015


MODIFICATION  DU MENU DU SITE sur lequel vous trouverez une rubrique "Scolarisation" 

http://www.capenfrance.fr/scolarisation

avec des articles en sous rubriques pour chacune des écoles de Thanapati, dont les écoles Tamang.


Ci-contre, la nouvelle école TAMANG dont la C.A.P.E.N. s'occupe. 85 enfants à équiper d'uniformes, avec la participation de la C.A.P.E.N. et de N.D.O. 

(Nuwakot Development Organization)



 

     22 AOUT 2015 - ENVOI DE 10 KG de tricots nominatifs pour les                                                               enfants de  THANAPATI

         grâce à l'obligeance d'un bénévole qui les emmène en avion

 
 
                          NIRMALA reçoit le cadeau de sa marraine (Juillet 2015)

Krisna BAHADUR NEPALI, un des enfants parrainés, reçoit les cadeaux de sa marraine; bientôt, avec le départ prévu des amis de la C.A.P.E.N., d'autres colis seront emportés pour distribution.

 

                   BRADERIE en faveur des enfants du Népal

 
 
BRADERIE AU PROFIT DES ENFANTS DU NEPAL DANS LES VILLES DES LANDES ORGANISEE PAR LA C.A.P.E.N.
D'autres Braderies sont prévues pour la récolte de fonds. Chaque don, chaque vente = une aide pour le Népal !
                                                                           24 JUIN 2015
 
 
              NOTRE SLOGAN : "COEUR ET ACTIONS" 
                      plus que jamais à l'ordre du jour

nouveaux parrainages fin juin : 6 enfants de Thanapati. 
cliquer sur le lien pour voir les photos des enfants sur notre page des parrainages.

              L'HEURE EST A LA RECONSTRUCTION,

 

A L'ESPOIR QUI RENAÎT  pour ces villageois courageux de Thanapati . La C.A.P.E.N. reçoit de nouvelles photos.


Aujourd'hui, 21 juin, nous vous publions des photos reçues. 

Ici, le Papa de notre petite protégée Ritu DANGOL, a construit un abri de fortune. La Capen continue à suivre le dossier médical de cet enfant. 

                                                                    DISTRIBUTION DES MOUSTIQUAIRES. 

                                                          Appel aux dons afin que tous puissent se protéger.

 
 
 
          URNES POUR COLLECTES DE DONS

Appel à votre contribution, simple et efficace en confectionnant vous même des urnes de quelque forme que ce soit pour récolter des fonds. Voir notre appel sur la Chaîne de Solidarité sur ce site. Cliquez sur

Elles peuvent être déposées partout.  Merci de nous aider devant ce drame qui ne cesse d'anéantir ce Pays, le Népal, pays le plus pauvre du monde.

APPEL A DONS PAR INTERNET ET RESEAUX SOCIAUX


Le village de Thanapati  où nous  soutenons une trentaine d'enfants, a besoin de moustiquaires (invasion de moustiques et les villageois sont tous dehors sous des bâches). I

Nous avons reçu une demande d'aide de notre correspondant, nous informant qu'il  faudrait 1000 unités,  une par famille. 

Chaque moustiquaire coûte entre 3,50 et 5 euros. La CAPEN souhaiterait en offrir au moins 100. Nous demandons l'aide de tout ceux et celles qui se sentent concernés par cette tragédie.. Merci

 

                                    DEBUT JUIN 2015 !


Ce type d'abri a été expérimenté dans plusieurs villages dont le village de  Salyantar (Dhading).


La CAPEN reste attentive à tous les moyens proposés mais en réfère à ses Partenaires pour le village de Thanapati.


Nouvel envoi de fonds pour les moustiquaires. Priorité !



Nos correspondants, et plus  particulièrement , M. Hari SITAULA, nous ont demandés comment la CAPEN souhaitait que les fonds envoyés soient utilisés. 

Réponse de la CAPEN : parer aux urgences car sur le terrain ils sont plus efficaces pour connaître les besoins immédiats du village de Thanapati.


Nous tiendrons nos lecteurs et bienfaiteurs informés au fur et à mesure que nous recevrons les photos.

CONTINUONS NOTRE COMBAT POUR EUX !

            L'ECOLE EN PLEIN AIR A THANAPATI   Mi-Juin 2015 !

Courageusement, les enseignants et les enfants ont repris l'école en plein air dans l'attente des premiers secours, Tentes et moustiquaires.
Nous recevons des photos des premiers achats de tentes scolaires que nous allons publier.
Suivez avec nous pas à pas ce combat de chaque jour. L'espoir, la volonté de progresser, de reconstruire des vies, "UNE VIE" sont  présents quotidiennement.
AIDEZ LES  par des dons, notre Association vous tient au courant de son appui et secours pour Thanapati en toute transparence. Merci à tous.

13 juin 2015 - 13 h.15 publication des photos des premières TENTES de secours pour la scolarisation des enfants de Thanapati. Le Comité du village s'active. Nous continuerons à les aider grâce à votre générosité.  Nous vous invitons à participer à cette reconstruction. N'hésitez pas à partager les informations; par cette chaîne de solidarité vous nous aiderez.

         DEBUT JUIN 2015 : LES SECOURS S'ORGANISENT PEU A  PEU

AVEC DES FONDS OBTENUS DIRECTEMENT PAR NOS PARTENAIRES

                          la CAPEN joue la transparence


Voir ci-dessous photos des secours qu'apportent nos correspondants.

Mais nos nouveaux fonds viennent d'être envoyés pour complément d'achats.

 

           AIDE OBTENUE PAR NOS CORRESPONDANTS QUI S'EMPRESSENT DE DISTRIBUER A THANAPATI

             DES COUVERTURES, VÊTEMENTS, NOURRITURE , SERVIETTES DE TOILETTE, MOUSTIQUAIRES; 

 

La C.A.P.E.N. en "ACTIONS" ! Nouvelle distribution de parrainages  - fonds envoyés par notre association et distribués par M. Tara PATHAK, Directeur de l'école. Nous sommes surs, avec nos Partenaires et le Comité, qu'à Thanapati, nos fonds sont distribués selon les objectifs fixés.

La C.A.P.E.N. remercie le Groupe des tricoteuses CAPEN qui a fait parvenir des colis de vêtements. Ils sont en attente de départ mais dans des conditions sures, avec des amis ou bénévoles qui les remettent directement à nos Partenaires pour distribution à Thanapati. En deux ans plus de 120 kg de tricots ont été donnés aux enfants par la CAPEN.
 
                                28 Mai 2015 ! La C.A.P.E.N. reçoit ces photos de Thanapati. 
Courageuse famille de notre protégé Anish Bahadur Nepali, parrainé; elle s'est protégée avec du matériel de récupération  en attente des prochains abris. La CAPEN vient d'envoyer de nouveaux fonds et continue activement son travail pour récolter des dons.
Notre Partenaire nous communique qu'il équipe peu à peu les familles du village. Cette deuxième expédition de fonds servira à l'achat de tentes ou abris selon les disponibilités sur place.
 

CROIX ROUGE NEPALAISE avec son président sur la région de Nuwakot, M. Silwal GOPAL, seul avec son équipe. 
Soins improvisés dans les rues, conditions plus que précaires, souffrance de cette population népalaise qui a besoin, dans chaque village, de nos secours.


La C.A.P.E.N. maintient le contact avec M. GOPAL et nos Partenaires. Nous savons où diriger les fonds, ceux des parrainages ayant été bien reçus.

Prochain objectif : soins et abris. 

 
 

LES NOUVELLES DU 9 MAI 2015 du Village. ici photos de la Famille DANGOL. Besoin URGENT de les aider !

Ce qu'il reste de la maison  de la famille DANGOL dont nous parrainons les 4 enfants

 

Enfants népalais totalement démunis. Appel à l'aide  URGENT pour l'achat des abris, reconstruire sur place.

 

La MAMAN, Mitsu DANGOL prépare le repas, après la venue de nos partenaires népalais qui ont pu monter au village. Les ONG ne sont toujours pas là !

 

Asmita, enfant parrainée par la CAPEN et scolarisée entourée de ses parents tristes et résignés par le malheur.

 

Enfant parrainé par la CAPEN

 

Plus d'école ! pour notre petit protégé. Plus d'école pour les autres enfants ................ pour le moment !
Il faut agir VITE dans le village de Thanapati. Aidez les enfants de ce village  !par vos dons. Nous avons un moyen sur de faire parvenir les dons par nos Responsables Népalais et Partenaires efficaces sur place.

 
 
 
 
 
 

Nouvelle série de photos de l'état
des maisons à Thanapati.

 

Nous rappelons le bilan des maisons détruites à Thanapati : 95% !

 

Ce qu'il reste du GÎTE qui devait abriter nos bénévoles et certains hôtes.

 

Les villageois ne peuvent se réfugier dans les maisons. Danger ! Il nous faut envoyer des dons pour abriter une population de 4000 habitants sur Thanapati (y compris tous les petits villages aux environs, une à deux heures de marche)
                   APPEL AUX DONS POUR LES     SECOURIR. MERCI DE VOTRE GENEROSITE

 
 
 

1er, 2 Mai 2015 !

Les premiers secours commencent à arriver sur Thanapati grâce aux nombreux déplacements de nos Partenaires. Ci-dessous les photos reçues. Nous serons en communication téléphonique ce jour (3 Mai 2015) pour mettre en place avec Hari Sitaula nos actions. 

Malheureusement, en dehors des efforts de nos amis, aucun autre secours des ONG sur le village.....

Ici, notre ami et Partenaire, Govinda Thapaliya et les villageois déchargent le camion de sacs de riz pour la population démunie du village de Thanapati.

Ci-dessous d'autres photos.

Sacs de riz pour les villageois de Thanapati. Il leur faut des légumes et d'autres vivres pour mieux alimenter aussi les petits 

 

   Dans le village de Thanapati, en attente de la distribution.
                                    Ils ont tout perdu  !

                Aidez les, Aidez nous par vos dons 

Les villageois de Thanapati totalement démunis attendent la distribution de riz. 

 

                 Que reste-t-il à KATMANDOU ?

 

       Tragédie séisme à Katmandou. On essaie à mains nues de sortir les blessés des
       décombres. Aucune aide ..... des autorités ! 

 
 
 

Dernières photos reçues du Gîte à Thanapati que notre Partenaire avait construit pour recevoir les bénévoles et bien entendu notre Association. La famille qui s'occupait du gîte et habitait sur place, n'a plus de logement.
Tout est à reconstruire !

 

Nous recevons ces photos transmises par M. Govinda Thapaliya, notre partenaire. Photos bouleversantes sachant que 95% des Maisons de Thanapati sont effondrées, fissurées et que le danger et l'insécurité sont permanents sur place. Toute la population est dehors. certains ont une bâche pour se protéger, mais la plupart des habitants sont livrés au bon vouloir de la météo. Il pleut, il fait froid et la mousson s'annonce !
Nous avons besoin de les protéger d'urgence.
Besoin urgent de :
TENTES, BÂCHES, COUVERTURES

 

Nos amis sont en vie ! Mais la sécurité les oblige à camper sous la bâche à Katmandou.
Nous apprenons que Govinda Thapaliya et Hari Sitaula sont montés à Thanapati. 
Le riz a été distribué dans un premier temps.  
Demain, dimanche 3 Mai 2015 nous allons essayer de les joindre téléphoniquement pour établir des plans de secours immédiat.

 
 
 
 
 
 
 

25 AVRIL 2015

KATMANDOU est frappé par le destin. Une photo ci-contre des rues et des immeubles effondrés. La C.A.P.E.N. aussitôt cherche à joindre ses Partenaires de Nuwakot Development Organization. 
Ils sont en vie ainsi que leurs familles mais nous apprenons que le village où tous, nous oeuvrons, Thanapati, ne peut être atteint pour le moment, la route est coupée.


La C.A.P.E.N. se réunit et des décisions seront prises le plus rapidement possible pour aider, donner des dons, bien entendu, en accord avec nos Partenaires locaux et responsables de la région. La C.A.P.E.N. a suffisamment de structure et de conscience pour ne pas envoyer n'importe comment ou n'importe où les dons. Nous continuerons la même politique de prudence. Nous avons sur place notre Comité qui nous aide, comme le montre les photos de tout ce SITE;
Nous fonctionnons en adéquation avec les besoins du village et en parfaite harmonie avec le Comité.


Soyez donc rassurés pour tout soutien que vous apporterez ! Les aides seront efficaces et bien ciblés, en temps et en heure.


Mais en attendant, nous ne pouvons rester les bras croisés. Il faut nous préparer à acheminer des aides, des vêtements car la pluie et la mousson arrivent aussi à Thanapati et les secours seront orientés par les grands organismes dans un premier temps sur Katmandou. Ci-dessous les seules photos obtenues de la tente de fortune (sans commentaire) pour quelques villageois, dont Anju et ses deux petites filles que la CAPEN parraine. Ils ont tous très peur de la violence des secousses et vivent dehors

  AGISSONS ! Chaîne de solidarité... SOS séisme... Appels à DONS et contributions pour les enfants démunis du Népal. 


Thanapati a donc besoin de beaucoup d'aide, besoin de nous ! Merci

Le Conseil d'Administration de la CAPEN   27 Avril 2015

 
 
 

                               12 AVRIL 2015 !  

Nous invitons nos Bienfaiteurs, Parrains et Marraines à découvrir les photos de la distribution des Parrainages. 
Le pli est pris .... 

Le Comité du village, Notables sont présents. On réunit les familles et enfants aidés par la C.A.P.E.N. dans la salle de l'école.

Sous la Banderole offerte par la C.A.P.E.N. au village de Thanapati, et qui mentionne notre Partenariat avec Nuwakot Development Organization, M. Hari SITAULA et M. Tara PATHAK distribuent les chèques de parrainages aux enfants, suite à l'envoi des fonds par la C.A.P.E.N. pour le Trimestre.


BIENTOT LE RECIT en images du Voyage de la Présidente de la C.A.P.E.N. en février-mars 2015; nous avons donné priorité, actuellement au dossier de Ritu DANGOL et à la récolte de fonds dont nous avons tant besoin !

            Réunion dans l'école des enfants parrainés par la C.A.P.E.N. en attente de la distribution des chèques. La Banderole Partenariat CAPEN-NUWAKOT DEV ELOPMENT ORGANIZATION a été mise au mur à cette occasion. Thank you Mr Hari SITAULA and thank you Mr Tara Pathak for your help and for sending these pictures !

La distribution commence. M. Tara PATHAK, Directeur de l'école, remet les chèques des parrainages CAPEN  (de gauche à droite à Asmita DANGOL, Ayusma THAPALIYA, Bhumika KHATRI


Remise parrainages de Coeurs Actifs pour les Enfants du Népal  à Buwan KHATRI, Chandrana TAMANG et Nabin DANGOL.


Distribution des chèques de parrainages de la C.A.P.E.N. dans la salle de l'école. La remise des dons continue. Nirmala et Rajkumar TAMANG reçoivent leur chèque. Puis Anish.

Photos des enfants du village de THANAPATI recevant leur chèque de parrainage. Ici, Krisna Bahadur Nepali, Rabi et Simran KHATRI.

Sarita reçoit son chèque, puis Krisna avec sa maman. Photo à droite de la classe en ce 12 avril 2015; c'est le touchant cérémonial des remises des dons des bienfaiteurs qui permettent à ces familles d'avoir le sourire. aidons les encore. Nous comptons sur vous et vous remercions.

 

               

      




Le Conseil d'Administration de la CAPEN met en place un dossier médical pour le présenter bientôt à des sponsors en vue d'obtenir de l'aide pour l'équipement auditif de Ritu, 4 ans. 
Suite à la visite de la présidente de la Capen au Népal. plus amples informations seront bientôt communiquées.

http://www.capenfrance.fr/appareil-auditif-ritu

                                                                                 

 

Olivia, de retour du Népal, rapporte
dessins et courriers pour parrains et
marraines de la CAPEN; courriers envoyés depuis aux bienfaiteurs.


 Dessins et courriers

      des Enfants de Thanapati

        pour leurs Bienfaiteurs

Les  enfants parrainés par la CAPEN ont été heureux de dessiner pour leurs parrains et marraines. Olivia Basséras, Présidente de la CAPEN rapporte ce courrier de son voyage au Népal mars 2015.

 
Quelques lettres et dessins des enfants du village de Thanapati  expédiés à leurs Marraines et Parrains. Ces dessins ont été faits lors du voyage au Népal d'Olivia Basséras, la présidente de la CAPEN  au cours des mois de Février et Mars 2015.
 
Olivia Basséras, présidente de la C.A.P.E.N. bientôt de retour en France, elle arrivera le 12 Mars à Paris., en provenance de Katmandou.
Hier, 6 mars, rencontre avec les parents de la petite Ritu DANGOL.
Nous sommes dans l'attente des informations médicales afin de préparer les dossiers de demande de sponsoring.

C'est avec plaisir que nous vous publions ci-dessous les photos de la distribution des tricots et des parrainages. Nous remercions M. Hari SITAULA de nous avoir fait parvenir ces photos tant attendues.


Thank you Mr SITAULA ! 

Voir lien   pour plus de photos et diaporama

                                                                                           http://www.capenfrance.fr/distribution-tricots


                 Les enfants sont réunis et posent avec les tricots-cadeaux des groupes de tricoteuses de la CAPEN.

               Les Membres du Comité du Village de Thanapati, le Directeur de l'école, M. PATHAK et notre Partenaire, 

               M. Govinda  THAPALIYA assistent et participent à la remise des tricots et des parrainages de la CAPEN.

                    29 JANVIER 2015  !


La C.A.P.E.N. reçoit les photos des enfants de l'école 

Thanapati 3 -  Tamang  avec les uniformes scolaires financés par la C.A.P.E.N. qui ont été commandés et ensuite distribués par notre partenaire, M. Govinda THAPALIYA.

Nous vous invitons à regarder notre reportage en cliquant sur le lien

http://www.capenfrance.fr/uniformes-scolaires


Ne sont-ils pas adorables et émouvants ? 

voir photo de groupe ci-dessous des enfants népalais de l'école Thanapati 3 avec leurs professeurs.


Beaucoup plus de "NEWS" sur le lien suivant :

http://www.capenfrance.fr/uniformes-scolaire

et de nombreuses photos également en diaporama sur le lien 
de la Galerie de Photos
http://www.capenfrance.fr/apps/photos/


 


Notre chère petite RITU DANGOL enfin équipée


                       d'un appareil auditif !


                                           Janvier 2015


Informations à suivre dans une sous-rubrique de CAMP DE LA SANTE -SYMPOSIUM intitulée APPAREIL AUDITIF RITU.

(voir quelques photos).

http://www.capenfrance.fr/camp-de-la-sante-symposium

L'Association C.A.P.E.N. remercie tous ceux qui ont participé à l'équipement de l'appareil auditif de la petite RITU DANGOL. il reste encore un long chemin à parcourir car il faudra l'équiper d'un deuxième appareil pour l'autre oreille et désormais la rééducation est annoncée sur une période de 3 ans. 

                       Tous vos dons pour soutenir cette action seront les bienvenus.

                         http://websitebuilder.vpweb.fr/s/sitebuilder/pages/339139563/

Voir l'article qui sera publiée avec photos reçues de Katmandou pendant la Consultation médicale de RITU et la mise en place de l'appareil audit de cet enfant népalaise.

 
Une photo reçue ce jour,  24.01.2015,  du Groupe des tricoteuses de Besançon " Café des pratiques" que vous retrouverez dans le grand diaporama dans la rubrique GALERIE DE PHOTOS. Bienvenue aussi aux tricoteuses qui voudraient  que l'on publie leurs photos individuellement dans nos Albums ! Merci pour votre travail de tricots pour les enfants du Népal.
 
 
Les Nouvelles à la C.A.P.E.N. ?  Encore des envois de tricots pour les enfants du Népal.
Merci au Groupe des Tricoteuses de Coeurs Actifs pour les Enfants du Népal qui ont fait parvenir à Olivia Basséras, de nombreux pulls et bonnets pour les enfants démunis de Thanapati et également des pulls scolaires pour les enfants de l'école THANAPATI 3 , école complètement isolée.

Ci dessous des photos de ces tricots que vous retrouverez dans la Galerie de photos également regroupés avec tous les autres dons de vêtements faits aux aiguilles par nos groupes de tricoteuses.

16 janvier 2015
ID de suivi UA-58124902-1